Catalogue digital : Pourquoi et comment l’entreprise Rouchette a laissé tomber le papier

05/03/2020

Catalogue digital : Pourquoi et comment l’entreprise Rouchette a laissé tomber le papier

Catalogue digital : Pourquoi et comment l’entreprise Rouchette a laissé tomber le papier

La transition digitale est un enjeu important pour beaucoup de petites et grandes entreprises, qui pour certaines, y voit aussi une façon de réduire leur impact écologique. Parmi les nombreux travaux du « tout digital » auxquels elles doivent faire face, la problématique de digitalisation des supports papier, comme le catalogue produits ou la présentation marketing, peut apporter son lot de questions et de problématiques. Un catalogue digital, oui, mais comment faire ? Quelle technologie utiliser ? Doit-on laisser tomber totalement le papier ? Quel sera l’accueil de ce nouvel outil technologique en interne ? et chez nos clients ?

Pour répondre à toutes ces questions, Sébastien Rouchette, dirigeant de l’entreprise familiale Rouchette, fabricant et créateur de chaussures, sabots et bottes, a fait appel à LaComDigitale.com pour l’aider dans la transition de son catalogue papier vers une version 100% digitale. Attention, on ne parle pas ici d’un simple export PDF intégré dans une liseuse en ligne, mais bien d’un catalogue digital animé et interactif, pensé et réalisé spécifiquement pour une utilisation sur un support digital.

Après maintenant plusieurs mois d’utilisation de son nouvel outil, Sébastien Rouchette, revient aujourd’hui sur ce projet, vous livre ses motivations qui l’ont amené à laisser tomber le papier. Enfin, il aborde le retour d’expérience de son catalogue digital vis-à-vis de ses clients et pourquoi il a choisi LaComDigitale.com pour réaliser son catalogue digital.

 

 

Sébastien, tout d’abord pourquoi avez-vous décidé d’arrêter le catalogue papier ?

En premier lieu, il y avait une notion écologique. On a fait le constat que le catalogue papier n’était utilisé qu’une fois, maximum deux, puis était mis dans un placard lorsque ce n’était à la poubelle. Donc, toujours dans cette quête environnementale, on s’est dit qu’il nous fallait un produit plus propre. Ensuite, le catalogue papier devient obsolète dès qu’on sort un nouveau produit, et bien souvent on se rend compte après impression qu’il y a des coquilles, et qu’évidemment on ne peut pas revenir en arrière pour les modifier. De plus, si on imprime notre catalogue papier à cinq-mille exemplaires, on se rend compte à la fin de l’année qu’il nous en reste beaucoup sur les bras, qu’ils sont obsolètes et qu’ils terminent là encore à la poubelle. La fois d’après on se dit qu’on va essayer de tabler un peu mieux. Donc, on décide d’en sortir trois-mille, puis du coup, il nous en manque et il faut relancer l’impression en petite quantité… Bref, pour toutes ces raisons ça me paraissait logique de passer sur un support digital.

 

« L’idée était de faire vivre à nos clients une présentation société et produits différente »

 

J’aimais aussi l’idée d’être parmi les pionniers et innover avec ce type de support au sein de nos réseaux de distribution. L’idée était de faire vivre à nos clients une présentation société et produits différente. J’insiste auprès de mon équipe pour qu’ils aient tout le temps leur tablette avec notre catalogue digital lorsqu’ils présentent un produit chez nos clients. Certains d’entre eux ont besoin de voir et d’autres d’entendre. Avec notre catalogue produit digital on propose des images, du son, de la vidéo, des interactions et animations, il y a donc un « déroulé » qui est vraiment dynamique.

Catalogue digital Rouchette en mode online

Disponible en mode off-line sur les tablettes des commerciaux et distributeurs de la marque, le catalogue digital est aussi accessible on-line pour les clients et prospects.

  

Quel a été l’accueil de ce nouvel outil par vos collaborateurs, puis vos clients et prospects ?

La première réaction de mes commerciaux a été de dire « comment on va faire en magasin ? » car évidemment nos clients ont l’habitude du papier. Il a fallu lever ce frein et se dire que finalement on a presque pour mission de faire changer les mentalités et les façons de faire. Alors, oui, l’idée d’un catalogue 100% digital n’a pas plu à tout le monde en interne. Ce n’était pas une demande initiale de leur part, c’est venu de ma propre volonté. A un moment donné, c’est bien de dire qu’on veut être écolo et qu’on fait attention à notre impact, mais comment ça se traduit ? Donc pour notre catalogue papier, je trouvais que c’était un bon moyen d’aller dans ce sens en passant à du 100% digital.

 

« On arrive presque à faire un teasing avec notre catalogue digital avant d’arriver au produit »

 

Vis-à-vis des clients, je trouve que ça contribue à l’image qu’on veut se donner, c’est à dire une boite qui innove. Avec notre catalogue digital ça se matérialise aussi par notre façon de communiquer, et non pas que par nos produits. Ensuite, comme je le disais tout à l’heure, notre catalogue digital permet de mener un entretien dynamique. Lorsqu’on présente nos familles de produits sur lesquels on a créé un réel univers, ça prend tout son sens. On arrive presque à faire un « teasing » avec notre catalogue digital avant d’arriver au produit. Nos clients à qui on le présente avec nos tablettes le trouvent top ! Ils nous disent tous qu’on va dans le sens de l’histoire, et qu’il faut travailler en numérique.

Catalogue digital Rouchette

Globalement, pour nos clients grands comptes notre catalogue digital leur va bien. La réalité des magasins peut être différente avec toujours un besoin de papier. Forcément j’ai eu ces retours. De plus, culturellement dans certains pays, notamment en Allemagne et ça peut paraître bizarre, on m’a dit qu’il leur fallait du papier. Pour autant, je ne lâche pas et j’assume ce choix. On l’explique donc à nos clients et le fait d’assumer et de tenir c’est aussi montrer qu’on est cohérent, qu’on n’est pas des girouettes et qu’on ne change pas d’avis au premier commentaire venu. Je pense qu’on est clairement au début de l’histoire par rapport à cet outil là.

 

« Techniquement et avec mon niveau de connaissance, je n’avais jamais vu cette technologie ailleurs »

 

Pourquoi avoir choisi la solution proposée par LaComDigitale.com ?

Lorsque je parle de notre catalogue digital à nos clients ou prospects, je précise toujours que c’est un catalogue digital animé, je rajoute le mot animé. Quand on parle de catalogue numérique ou support digital, les gens pensent systématiquement - et moi le premier avant de voir la solution de LaComDigitale.com – à une liseuse PDF, ou peut-être à un PDF « plus plus » mais absolument pas au dynamisme et aux possibilités d’interactions et d’enrichissements que l’on propose avec notre catalogue digital. Techniquement et avec mon niveau de connaissance, je n’avais jamais vu cette technologie ailleurs. De plus LaComDigitale.com est une société choletaise et l’aspect proximité était aussi important pour nous. Bref, cette solution correspondait à mon idée d’avoir un catalogue écolo. En plus ça m’a permis d’innover et de proposer une expérience différente à mes clients, tout en servant l’image de la marque Rouchette.

 

Contact LaComDigitale.com

Tel +33 (0) 2 41 85 28 33
Email hello@lacomdigitale.com

Web https://www.lacomdigitale.com/publication-digitale-smartphone-tablette/
Linkedin https://www.linkedin.com/company/18917385/
Twitter https://twitter.com/LaComDigitale

Autres actualités

Catalogue digital : Pourquoi et comment l’entreprise Rouchette a laissé tomber le papier
05/03/2020
Catalogue digital : Pourquoi et comment l’entreprise Rouchette a laissé tomber le papier

Catalogue digital : Pourquoi et comment l’entreprise Rouchette a laissé tomber le papier

La transition

Réalité virtuelle, emploi réel (Courrier de l’Ouest)
03/02/2020
Réalité virtuelle, emploi réel (Courrier de l’Ouest)

Merci au Courrier de l'Ouest pour ce coup de projecteur sur notre solution VRH Immersion

Nouvelle expérience de recrutement en réalité virtuelle : VRH immersion
17/01/2020
Nouvelle expérience de recrutement en réalité virtuelle : VRH immersion

LaComDigitale, agence choletaise spécialisée dans la production d’expérience immersive à 360°, annonce le lancement de